Bandeau
Les Eyquems
Slogan du site

Site du Collège les Eyquems, à Mérignac (33)

Chanson réalisée par les 4ème 2 en cours de français (Mme Roumat)
Article mis en ligne le 5 octobre 2015

par S. Maillard
Imprimer logo imprimer

Chanson réalisée par les 4ème 2, dans une séquence sur la poésie de la ville…Pastiche de la chanson de Jacques Dutronc, "Paris s’éveille"

« Je suis le couillon des Quinconces
Au milieu des manèges, je pionce
Les tramways baillent en roulant
Les contrôleurs contrôlent les gens

Il est huit heures, Bordeaux, s’éveille (bis)

La rue Sainte Catherine s’anime
On y croise plein d’anonymes
Les SDF se réveillent
A côté d’eux y’a leur bouteille

Il est huit heures, Bordeaux, s’éveille (bis)

La rue Saint-R’mi frotte ses vitrines
Les prostituées rangent leur poitrine
Le port d’la Lune est dans la lune
De nouveaux journaux font la Une

Il est neuf heures, Bordeaux se lève (bis)

L’église Saint pierre, géant de pierre
Salue son frère le pont de pierre
Les cannelés font un tabac
Les chocolatines sont extra

Il est 10 heures, Bordeaux, s’égaye (bis)

C’est excellent chez Baillardran
Panorama sur Pey- Berland
Les girondins vont s’entraîner
Alain Juppé est fatigué

Il est 10 heures, Bordeaux, s’égaye (bis)

Des gros font la queue au Mac do
Les enfants font une bataille d’eau
Les SDF vont quémander
Les gens s’apprêtent à déjeuner

Il est midi, Bordeaux salive (bis)

J’ suis le héros du miroir d’eau
J’ai pas d’argent et c’est pas d’pot
A la Victoire j’marche en canard
Mon lit c’est l’pavé du trottoir

Il est 16 heures Bordeaux, s’anime (bis)

Pôle- Emploi ne veut plus de moi
Tandis qu’les riches pètent dans la soie
Les millionnaires font la course
Pressés vers la place de la bourse…

Il est 16 heures, Bordeaux, s’active (bis)

Le grand théâtre est endormi
Sur les velours des VIP
Le nouveau stade ouvre une histoire
A la victoire c’est pas la gloire

Il est 16 heures, bordeaux paresse (bis)

En me baladant sur les quais
Au loin j’aperçois un tramway
Comme les trams sont toujours blindés
J’ai pu m’assoir sans rien payer

Il est 20 heures, Bordeaux se couche…

La gare Saint-Jean accueille les gens
Mais sur les quais ya beaucoup d’vent
J’chuis en carafe d’vant chez Mollat
J’crache un mollard et çà me va »

Il est 20 heures, Bordeaux se couche
Il est 20 heures, je botte en touche

La chanson originale :



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2007-2021 © Les Eyquems - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.1
Hébergeur : OVH