Bandeau
Les Eyquems
Slogan du site

Site du Collège les Eyquems, à Mérignac (33)

Le Collège les Eyquems participe à la commémoration du 70ème anniversaire de la libération des camps (1945)
Article mis en ligne le 9 mai 2015

par S. Maillard
Imprimer logo imprimer

Du 14 au 24 avril 2015, à la Maison des Associations, l’ANACR a présenté l’exposition FNDIRP « Résistance et Déportation : l’univers concentrationnaire dans le Reich nazi, de 1933 à 1945 ».

Le 16 avril, de 9 à 12h, les élèves de 3e5 et 3e6 ont visité cette exposition, accompagnés de Mmes Falbat, Roumat, Rouaïguia (Dahbia) et M. Raguideau. Ils ont été accueillis par M. Saba, adjoint au Maire, M. Loiseau, président des Anciens Combattants de la Résistance ANACR et Mme Campioni, représentant les Archives municipales.

L’exposition était complétée par la projection d’un documentaire et du témoignage de Gilberte Bonnac. Agée de 14 à 18 ans pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a connu l’Occupation et la Collaboration à Bordeaux.

Répondant aux questions des élèves, elle a pu parler de l’engagement de son père, responsable de « Libération-Nord » à Bordeaux, suivi de son arrestation par la Gestapo, avec la complicité de la Milice française et enfin, de sa mort dans les camps de concentration (Mauthausen). Gilberte Bonnac a également parlé de sa soif d’apprendre, à presque 90 ans, et de son intérêt pour la vie citoyenne et politique. Elle a rappelé l’importance de participer aux élections, droit si chèrement gagné puis perdu entre 1940 et 1944, ainsi que toutes les libertés.

La passion de Gilberte Bonnac a touché les élèves qui auraient apprécié de prolonger cet instant mais le « Verre de l’Amitié », offert par la mairie de Mérignac, les attendait puis le retour au collège.

Le 26 avril, comme tous les derniers dimanche d’avril, a eu lieu la commémoration officielle du Souvenir de la Déportation. Elle a commencé par une cérémonie à la stèle de Pichey, site du camp d’internement de Mérignac de 1939 à 1944. La cérémonie s’est poursuivie au Monument aux Morts, en mémoire de tous les Déportés, en particulier des morts en déportation de Mérignac, victimes de la répression ou du racisme. Etaient présents les derniers témoins de Mérignac : Guy Chataigné et Jacques Grébol (déportés à Sachsenhausen, venus des années durant au collège, témoigner auprès des 3e) et M. Gonzales (interné à Miranda- terrible camp franquiste pour les évadés de France cherchant à rejoindre la France Libre- puis engagé dans tous les combats d’Afrique du Nord à l’Allemagne). Les représentants de la communauté Tzigane, victimes de la répression raciale comme les juifs, ont officiellement témoigné pour la première fois.

Ce 70ème anniversaire a permis de rappeler le passé mondial mais aussi mérignacais. Il incite à rester vigilant sur tout ce qui peut, aujourd’hui, conduire à de tels crimes contre la Liberté et l’Humanité.

Quelques réflexions des élèves de 3e

« J’ai beaucoup aimé la sortie. J’ai appris beaucoup de choses. Depuis cette journée, je ne regarde plus la guerre de la même façon. J’ai été très touchée quand Melle Bonnac nous a parlé de son ressenti quand son père Georges Bonnac, s’est fait emmener par les Allemands. Le film était très intéressant. Grâce à ses images, on a vu l’enfer et la souffrance des hommes et des femmes dans les camps. Il est donc important de leur rendre hommage et de ne jamais oublier ce qui s’est passé. « Il faut rester vigilant ». C’est la phrase que M. Loiseau nous a dite. Elle est très importante. » Léa P.

« Le film qu’on a regardé m’a touchée. Ce jour-là, j’ai éprouvé deux sentiments : j’ai ressenti beaucoup de peine pour les déportés et de la peur car les images étaient assez fortes. Quand Melle Bonnac a parlé, devant beaucoup d’élèves, cela m’a touchée directement, son histoire, sa vie... J’ai beaucoup apprécié cette sortie. » Solène

« Cette exposition était très intéressante. Elle m’a apporté des informations supplémentaires sur cette guerre et m’a plus touchée que lorsqu’on parle de la Seconde Guerre mondiale en classe. De plus, Melle Bonnac était là, ce qui nous a permis d’avoir un vrai témoignage. » Flavie

« Au récit de Melle Bonnac, j’ai ressenti de la compassion pour elle qui parlait pourtant avec une telle aisance et un tel sourire. Face aux affiches de l’exposition, j’ai ressenti de l’horreur en voyant les images mais surtout en imaginant ce qui avait pu se passer. » Théo

« Le récit de Melle Bonnac m’a profondemment touché avec l’horreur de l’attente des retrouvailles avec son père... en vain ! Je dis bravo et merci à cette dame pour nous avoir raconté cette histoire. » Maxence

« J’ai été très touchée par les affiches de l’exposition. Le film était à notre portée (explicatif). J’ai été émue par les témoignages de Jacques Loiseau (neveu d’un fusillé et d’une déportée) et de Gilberte Bonnac. J’ai beaucoup appécié la joie, la gaieté, l’envie de parler et de transmettre de Melle Bonnac. » Margot

« Ce que j’en ai pensé ? Pas grand chose à vrai dire, trop absorbé par le récit de Gilberte Bonnac, pris au dépourvu par les détails sordides et sanglants mais tellement réels des affiches et du film. Oui, j’ai été touché par ce que j’ai entendu et ce que j’ai vu comme les images des cadavres, nus, entassés et de la violence des nazis, de toute cette violence. Oui, j’ai été touché par ce passé et ce qui pourrait à nouveau arriver... » Nolan

« J’ai trouvé l’exposition très intéressante et le film très prenant. L’intervention de Melle Bonnac était passionnante car nous avions le vécu d’une personne qui était là, sous nos yeux. Ce fut aussi émouvant quand M. Loiseau prit la parole car on voyait que cela était difficile pour lui de raconter. » Julie

« J’ai vu un monsieur qui savait que l’exposition se tenait à la Maison des Associations et qui était venu en même temps que nous. Il a dit qu’il avait 9 ans au moment des camps qu’il avait connus. Je n’en sais pas plus mais j’ai vraiment ressenti le tragique et l’horreur en voyant l’état de cet homme qui n’a pas réussi à finir l’exposition, tant les souvenirs qu’il avait lui étaient insupportables. » Linh

Mme PUJOL

Professeur d’Histoire-Géographie



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2007-2021 © Les Eyquems - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.1
Hébergeur : OVH